AccueilÀ la uneAllemagne : Angela Merkel exige une vaccination obligatoire

Allemagne : Angela Merkel exige une vaccination obligatoire

Le gouvernement allemand a annoncé que sa population non vaccinée se verrait interdire l'accès aux magasins "non essentiels". Angela Merkel a déclaré que ces restrictions étaient nécessaires pour empêcher les hôpitaux du pays d'être submergés par les patients atteints du syndrome Covid.

Le Chancelier a qualifié ces nouvelles restrictions « d’acte de solidarité » et a appelé les législateurs à introduire une législation rendant le vaccin obligatoire. L’article est publié dans le Telegraph :

Angela Merkel s’est prononcée en faveur de l’obligation vaccinale, les dirigeants ayant convenu d’instaurer un confinement de fait pour les personnes non vaccinées.

La chancelière allemande a déclaré que les personnes qui ne sont pas vaccinées seront exclues des magasins non essentiels, ainsi que des lieux culturels et de loisirs.

S’exprimant à l’issue d’une réunion avec les dirigeants de l’État fédéral et des États fédérés, elle a déclaré que ces mesures étaient nécessaires, car il est à craindre que les hôpitaux allemands ne soient surchargés de personnes souffrant d’infections par le virus Covid.

« La situation dans notre pays est grave », a déclaré Mme Merkel aux journalistes à Berlin, qualifiant cette mesure d' »acte de solidarité nationale ».

Mme Merkel a elle-même soutenu la proposition la plus controversée consistant à imposer un mandat général de vaccination. Elle a déclaré que le Parlement débattrait de la proposition avec la contribution du comité national d’éthique du pays.

Si elle est adoptée, elle pourrait entrer en vigueur dès février, a déclaré Mme Merkel, ajoutant qu’elle aurait voté en faveur de cette mesure si elle était encore membre du Parlement.

Elle a ajouté que les responsables avaient également convenu d’exiger le port de masques dans les écoles, d’imposer de nouvelles limites aux réunions privées et de viser 30 millions de vaccinations d’ici la fin de l’année, un effort qui sera stimulé par l’autorisation accordée aux dentistes et aux pharmaciens d’administrer les vaccins.

Un peu plus de 68 % de la population allemande est entièrement vaccinée, ce qui est bien inférieur au minimum de 75 % visé par le gouvernement.

De grandes manifestations contre les mesures de lutte contre les pandémies ont eu lieu par le passé en Allemagne et l’obligation vaccinale est susceptible d’être contesté par une minorité, bien que les sondages d’opinion montrent que la plupart des Allemands y sont favorables.

Le ministre des finances Olaf Scholz, qui devrait être élu chancelier par une coalition de centre-gauche la semaine prochaine, s’est également prononcé en faveur d’un mandat général de vaccination, mais il préfère laisser les législateurs voter sur la question en fonction de leur conscience personnelle plutôt que de la ligne de parti.

En vertu des nouvelles mesures annoncées aujourd’hui, les personnes non vaccinées se verront interdire l’accès aux restaurants, pubs, cinémas, salles de sport, événements culturels et magasins non essentiels.

Ces restrictions, qui ne s’appliqueront pas aux personnes entièrement vaccinées, sont déjà en vigueur dans plusieurs régions allemandes.

Les personnes non vaccinées se verront également interdire l’accès aux marchés de Noël dans les régions où ils sont encore ouverts. De nombreuses régions ont déjà ordonné la fermeture des marchés traditionnels.

Remparthttps://www.rempart-infos.com
Scruter, libérer, informer.
Articles connexe

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

À la une

Commentaires récents