AccueilCOVIDCanada : un cardiologue canadien meurt subitement après avoir reçu son rappel...

Canada : un cardiologue canadien meurt subitement après avoir reçu son rappel de vaccin Covid

Le Dr Sohrab Lutchmedial, directeur du programme de cardiologie interventionnelle au Centre cardiaque du Nouveau-Brunswick, est décédé le 8 novembre à l'âge de 52 ans. Il a consacré plus de 20 ans au Centre cardiaque du Nouveau-Brunswick.

Un éminent cardiologue du Nouveau-Brunswick est décédé, laissant derrière lui un grand vide dans le système et la communauté, selon ses collègues.

Le Dr Sohrab Lutchmedial a consacré plus de 20 ans au Centre cardiaque du Nouveau-Brunswick et aux soins des patients souffrant de maladies cardiaques, indique un communiqué du personnel du Centre cardiaque du Nouveau-Brunswick.

« C’est avec une profonde tristesse que nous signalons le décès soudain et inattendu d’un collègue, ami, père, partenaire et esprit inspirant », indique le communiqué.

M. Lutchmedial est décédé lundi dans son sommeil à son domicile de Saint John, a déclaré Jean-François Légaré, chef de la chirurgie cardiaque au Centre cardiaque du Nouveau-Brunswick. Il était âgé de 52 ans.

M. Légaré a déclaré que la famille, les amis et les collègues ont été choqués par la nouvelle du décès de M. Lutchmedial.

« C’était soudain et inattendu pour nous tous. Il était en fait de garde hier matin », a déclaré M. Légaré dans une interview.

« Je pense que nous avons tous du mal à saisir l’ampleur de cette perte… Nous avons discuté avec lui pendant le week-end des plans et des choses que nous allions faire, vous savez, au cours des prochaines semaines, des prochains mois pour le centre cardiaque.

« C’est le genre de personne qu’il était. Il pensait toujours à l’avance à ces choses-là. »

M. Lutchmedial a participé à la réalisation de la première intervention MitraClip au Canada atlantique, une procédure de chirurgie peu invasive qui donne un nouvel espoir aux patients qui sont trop malades pour supporter une chirurgie à cœur ouvert.

La Société médicale du Nouveau-Brunswick est « profondément attristée » d’apprendre le décès soudain du Dr Lutchmedial, a déclaré son président, le Dr Mark MacMillan, dans un communiqué.

« Le Dr Lutchmedial était un membre estimé de la communauté médicale de Saint John et de toute la province « , a déclaré M. MacMillan. « Nous offrons nos condoléances à sa famille, ses amis, ses collègues et ses patients. »

Il a fait du Nouveau-Brunswick son foyer

Selon le site Web du centre cardiaque, M. Lutchmedial a obtenu son diplôme de biologie à l’Université Queen’s, puis son diplôme de médecine à l’Université McGill en 1993.

M. Légaré a déclaré que ses études à McGill se chevauchaient avec celles de M. Lutchmedial, qui était déjà très respecté.

« Il a fait plus que de la médecine », a déclaré M. Légaré. « Il était un artiste. Il était musicien. Il a participé à la réalisation de films dans la province. Il était entraîneur de hockey pour ses enfants. Il participait à la vie de la communauté. Il était un chercheur passionné ».

Il a dit que Lutchmedial était gentil et compréhensif, même lorsqu’un soir au pub, un homme l’a bousculé et cherchait à se battre. En quelques mots, Lutchmedial a réussi à désamorcer la situation et à faire en sorte que l’homme se calme.

« C’est le genre de personne qui avait vraiment une très, très, très bonne âme et une personne qui était vraiment capable de rassembler les gens et de ne pas être compétitive », a déclaré M. Légaré.

Le Dr Sohrab et son équipe
Lutchmedial a contribué à faire du centre cardiaque le centre de référence pour les patients du Canada atlantique qui pourraient bénéficier de la procédure MitraClip.

« C’est le genre d’influence qu’il a eu sur le centre cardiaque. Et je pense qu’il a promu cette culture au sein de notre groupe qui nous rapproche tous et nous fait travailler ensemble. »

M. Lutchmedial était le directeur du programme de cardiologie interventionnelle du centre. Il a siégé au conseil d’administration de la Fondation des maladies du cœur du Nouveau-Brunswick et a été le représentant de l’Atlantique auprès de l’Association canadienne des cardiologues d’intervention.

M. Légaré a déclaré que M. Lutchmedial avait fait du Nouveau-Brunswick son foyer et qu’il y avait élevé trois enfants. Il revenait tout juste de visiter sa fille à l’université en Ontario la fin de semaine dernière.

M. Légaré a indiqué que ses collègues et lui tentent de trouver un moyen d’immortaliser son héritage, et qu’ils envisagent de créer un poste de conférencier ou de parrainer quelqu’un en médecine ou en soins infirmiers.

SourceCBC.ca
Remparthttps://www.rempart-infos.com
Scruter, libérer, informer.
Articles connexe

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

À la une

Commentaires récents