AccueilÀ la uneFin du secret bancaire en Belgique : comment y remédier facilement et...

Fin du secret bancaire en Belgique : comment y remédier facilement et rapidement

Le secret bancaire n'existe plus en Belgique. Cependant, il existe des solutions simples pour y remédier.

Une nouvelle loi belge va obliger les institutions financières opérant en Belgique à fournir des informations financières au Point de contact central des comptes et contrats financiers (PCC). Cela inclut le contrôle des soldes des comptes bancaires et de paiement, mais également les montants générés par des contrats d’investissements et d’assurance-vie.

Heureusement, il est possible de protéger vos informations bancaires en optant pour une société n’opérant pas en Belgique. Avec les néo-banques et plateformes de crypto, le changement se fait en un claquement de doigt, chez soi et sans frais. Voici quelques solutions.

Revolut : une alternative simple pour protéger votre secret bancaire

Revolut

Revolut est située en Grande-Bretagne et l’une des neo-banques les plus populaires. Vous aurez un compte bancaire anglais où il vous sera possible de transférer vos euros gratuitement si vous effectuez un virement bancaire. Également, l’application vous permet de :

  • Acheter de l’or et de l’argent
  • Acheter des cryptomonnaies
  • Acheter des monnaies étrangères (franc suisse, couronne tchèque, etc).
  • De faire livrer à votre domicile une carte de débit Mastercard / Visa gratuite pour effectuer vos achats
  • D’avoir frais de conversion aux taux du marché si vous utilisez votre carte à l’étranger où la devise est différente de l’euro.

Depuis 2020, Revolut propose également une version web de son application, ce qui signifie que vous pouvez également y accéder depuis votre ordinateur, et pas uniquement depuis votre smartphone comme c’était le cas auparavant.

Pour créer un compte sur Revolut, il vous suffit de cliquer ici.

Les plateformes de crypto-monnaie : l’avenir de la protection bancaire

Si vous ne connaissez rien aux cryptomonnaies et que vous ne voulez que simplement protéger vos données bancaires actuelles, pas de panique : les échanges le permettent. Pas besoin d’acheter des cryptomonnaies à la valeur volatile (BTC, ETH, etc) : il existe des cryptomonnaies dites « stable » car basée sur des monnaies officielles générées par les États ; l’USDT et l’USDC, par exemple, sont des équivalents du dollar sous forme numérique. On appelle ces cryptomonnaies des « stable coin ».

USDT & USDC
USDC (gauche) et USDT (droite)



Toutes les cryptos, y compris donc les « stable coin », sont stockées dans ce qu’on appelle un « portefeuille » : c’est une application numérique où tous vos fonds sont rassemblés et où vous pouvez recevoir ou envoyer vos cryptos. Certains portefeuilles vous sont « loués » de la même manière qu’une banque vous loue un compte, ce qui fait que vous êtes dépendant de celui qui vous le loue. Mais la merveille de la crypto, c’est qu’il est également possible d’avoir votre propre portefeuille privé : plus d’intermédiaire, vous êtes le seul et unique propriétaire de vos fonds (voir plus bas avec le Safepal S1 pour plus d’informations).

Binance

carte binance

Binance est l’organisme le plus populaire des plateformes de crypto monnaie : c’est aussi celui avec le moins de frais. Vous pouvez y acheter des « stable coin » par carte de crédit ou virement bancaire (privilégiez cette dernière solution si vous souhaitez payer le moins de frais possible !). Ils se retrouveront ensuite sur votre portefeuille Binance.

Il n’existe pas encore de « stable coin » adossé à l’euro, mais uniquement au dollar : l’USDT et l’USDC. Cependant, cela n’est pas un problème car ils seront automatiquement convertis en euros et sans frais grâce à la carte de débit Binance (gratuite) qui vous permettra de payer tous vos achats en cryptomonnaie (« stable coin » ou non). Cerise sur le gâteau, à chaque achat, votre carte Binance vous génère un cashback en BNB, la crypto officielle de Binance. En d’autres termes, à chaque achat, vous gagnez de l’argent !

Pour rejoindre Binance, veuillez cliquer sur ce lien.

Safepal S1 : le portefeuille privé officiellement soutenu par Binance

Afin de garantir la sécurité et le secret bancaire de vos transactions, il est préférable d’investir dans un portefeuille privé.

Pour moins de 50€, vous pouvez vous procurer le Safepal S1 qui est officiellement soutenu par Binance. L’application intègre même Binance nativement pour plus de facilité. Ainsi, vos fonds bancaires sont totalement sous votre contrôle, car aucun intermédiaire !

Pour vous procurer le Safepal S1, veuillez suivre ce lien.

Crypto.com

Carte crypto.com

Crypto.com est le deuxième échange le plus populaire après Binance. Les frais sont un peu plus élevés mais cela est compensé par une carte de débit qui génère des cashback plus généreux : par exemple, en fonction de la carte que vous choisissez, il vous est possible de vous faire rembourser votre abonnement Spotify, Netflix ou encore Amazon Prime.

Pour vous inscrire sur crypto.com, cliquez sur ce lien. Entrez le code d4v8uunhy4 dans « referal code » et obtenez 25$ !

Remparthttps://www.rempart-infos.com
Scruter, libérer, informer.
Articles connexe

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

À la une

Commentaires récents