AccueilÀ la uneSelon le New York Times, les vidéos et les mèmes de chats...

Selon le New York Times, les vidéos et les mèmes de chats mènent à l’extrémisme de droite !

Le New York Times, journal d'extrême gauche, a identifié les dernières pommes pourries à blâmer pour la propagation de la "désinformation" en ligne : les chats !

Oui, vraiment. Selon les idiots du NY Times, les vidéos de chats et les mèmes mènent à l’extrémisme.

Dans un article intitulé sans ironie « Those Cute Cats Online ? They Help Spread Misinformation » (« Ces chats mignons en ligne ? Ils aident à répandre la désinformation »), le journaliste Davey Alba avertit que « des vidéos et des GIF d’animaux mignons – généralement des chats » sont utilisés par « des personnes et des organisations colportant de fausses informations en ligne. »

Les vidéos et les GIF d’animaux mignons – généralement des chats – sont devenus viraux depuis presque aussi longtemps que l’internet existe.
Mais aujourd’hui, des chercheurs affirment que des personnes et des organisations qui colportent de fausses informations se servent de cette astuce pour se constituer un public.

Summit.news rapporte : L’article se plaint que des organes d’information comme le Western Journal et l’Epoch Times ont utilisé des chatons mignons pour attirer le trafic, qui est ensuite transféré vers leur site web et la redoutable « désinformation », ce qui signifie à ce stade tout ce que les médias grand public n’aiment pas.

L’Epoch Times a apparemment mis en scène de mignons animaux dans 12 062 messages sur les médias sociaux de 103 pages Facebook, messages qui contiennent des liens vers leur contenu politique.

Les personnes interrogées ont trouvé l’article du NY Times hilarant, l’une d’entre elles commentant : « Ils semblent penser qu’il s’agit d’une conspiration sinistre alors qu’en réalité, il s’agit simplement de personnes aux intérêts variés qui aiment les belles choses. »

En effet, il est assez amusant de constater que les mêmes organes qui expriment une telle hystérie apocalyptique sur les « théories du complot » imaginent régulièrement les théories du complot les plus absurdes qui soient.

« Nous sommes presque en fin de partie », a fait remarquer Dave Rubin.

Nous sommes presque en fin de partie.
Sourceen Volve
Remparthttps://www.rempart-infos.com
Scruter, libérer, informer.
Articles connexe

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

À la une

Commentaires récents